Quantcast

Les tendances du E-commerce en 2015

 

Le marché du e-commerce continu son irrésistible ascension pour 2015

En 2014 le e-commerce à terminé l’année avec une hausse de 11 % à 57 milliards d’euros, le nombre de transactions à augmenté de 15 %.

Malgré un contexte économique difficile les perspectives pour 2015 sont tournées à la hausse, les grandes tendances à l’œuvre sur le marché français n’ont guère changées :

Le mobile en hausse

Le trafic majoritaire reste encore sur les ordinateurs mais le mobile (35 % en 2014) poursuit son ascension (+20 % en 2014) et va bientôt être au même niveau que le desktop (2016 ?).

Le big data s’intensifie

Son rôle devient de plus en plus important pour tous les acteurs du e-commerce. Le chalenge est de taille et ceux qui récoltent des données de comportement de leurs visiteurs et acheteurs vont avoir un réel avantage sur les sites concurrents. Ces données permettent une augmentation du taux de conversion, une amélioration de l’efficacité des campagnes d’emailing, une meilleure fidélisation…

Le e-commerce envahie les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ont intégré le e-commerce pour leur survie et c’est en train de devenir un relais de croissance pour les e-commerçants.L’utilisateur social peut recommander des articles à ses amis, son cercle restreint, cette nouvelle forme de bouche à oreille virtuel, et bien plus rapide que dans la vraie vie. Notez que 74 % des acheteurs utilisent les réseaux sociaux pour avoir un avis sur les produits qu’ils veulent acheter via le e-commerce. A noter aussi que 90 % des internautes ont  confiance dans les avis postés par des acheteurs.

En septembre 2014, Twitter a lancé son bouton d’achat (Buy button) qui permet d’aquérir des produits depuis son réseau social. Facebook, fort de plus de 28 millions d’utilisateurs en France, possède des fonctionnalités pour faciliter la présence des e-commerçants.

Enfin il faut noter que 3 autres réseaux sociaux évoluent : LinkedIn pour le marketing B2B. et aussi Pinterest et Instagram pour tous les produits à forte valeur ajoutée.

L’achat de trafic se diversifie

Outre le classique AdWord de Google, on peut noter pour 2015 une diversification de l’achat de trafic pour s’émanciper un peu plus de la dépendance moteur monopolistique.

Le real-time bidding, le  retargeting, les publicités ciblées réseaux sociaux ou sur le mobile, l’emailing… voici un aperçu des solutions possibles pour ceux qui savent choisir le meilleur format pour leur produit. Un autre exemple avec le réseau Display de Google qui est 3 fois plus efficace durant les soldes que sur tout le reste de l’année.

La technique du retargeting consiste à identifier un internaute qui visite un site, puis à lui présenter les publicités lorsqu’il se rend sur d’autres sites qui diffusent des encarts publicitaires. Les e-commerçants disposent ainsi d’un format de publicité extrêmement ciblé qui affiche des performances très efficaces.

Le SEO optimisé devient la référence

Si le SEO fait partie des piliers d’une stratégie e-commerce efficace son usage évolue car il est de plus en plus difficile d’optimiser son référencement naturel en misant uniquement lui. Pour cette année les bons résultats viendront de plus en plus du contenu marketing.

Le contenu marketing consiste à intégrer des contenus pour les cibles du site de e-commerce. Un usage spécifique pour créer, par exemple, des articles qui expliquent l’utilisation des produits vendus sur le site. En effet l’algorithme de Google privilégie de plus en plus les contenus qui sont partagés sur les réseaux sociaux. Plus les contenus sont partagés, plus le classement s’améliore… vous savez ce qu’il vous reste à faire.

Les stratégies SEO les plus performantes actuellement se mixent avec les réseaux sociaux, avec un seul point commun : la qualité des contenus.

Il est temps de préparer la rentrée 2015 et d’optimiser vos positionnements référentiels.

 

Mis en boite dans

Laisser un commentaire